Tester une configuration Mirador en quelques clics

Dans le cadre du projet Tacitus On Line, le manuscrit source fait un peu plus de 1300 pages. L’ouvrage, qui présente des commentaires à l’œuvre de Tacite par différents commentateurs, est structuré de façon précise. Mais pour s’y retrouver, ce n’est pas toujours si simple car certains commentaires sont présentés sous la reproduction de l’œuvre concernée tandis que d’autres sont rassemblés dans une section dédiée. Par exemple, pour les commentaires de Juste Lipse au livre I des Annales, aller en page 34 (et suivantes) du pdf (page 34 accessible sur Nakala à l’URL : https://www.nakala.fr/iiif/11280/3baa1970/full/full/0/color.jpg ) mais pour les commentaires d’Alciat à cette œuvre, aller en page  545 ! On finit par en perdre son latin, si j’ose dire 😆

Tacitus - Inventaire des facsmilié sous forme de tableau filtrableNotre première étape a été de créer un inventaire des facsimilés. Parfois on travaille depuis le pdf (par exemple parce qu’on a pas de connexion Internet, tandis que d’autres fois, on veut accéder à la version super-haute qualité en ligne alors ce tableau est très précieux !

Mais… on peut faire mieux !

Si vous avez déjà entendu parler de IIIF et de ses différentes visionneuses ; si Mirador, ça vous dit quelque chose… Vous avez déjà pensé à une solution pratique possible. Moi, j’en avais entendu parlé, j’avais vu des démos, mais je voulais du concret. Et bien Théo qui bosse à ELAN a rendu ça concret en proposant une démonstration en quelques étapes de Mirador pour notre projet ! Je remercie donc grandement Théo d’avoir testé, mis en place et même rédigé un mini-tuto spécial pour le Tacitus On Line, mais qui, je l’espère, vous permettra de mieux comprendre comment ça marche !

Mini-tuto pour ouvrir la numérisation IIIF de l’édition de 1608 des commentaires de Tacite dans Mirador et naviguer grâce au sommaire par Théo Roulet

  1. Ouvrir la page : https://mirador-dev.netlify.app/__tests__/integration/mirador/
  2. Configurer Mirador

    Les 3 étapes de configuration de Mirador en image

    • cliquer sur les ... dans le menu de gauche
    • choisir Import workspace
    • copier-coller le contenu de mirador_tacitus.txt (accessible ici) et cliquer sur “Import
  3. Naviguez !

Voilà comment faire une démo IIIF avec Mirador sans rien installer. Pratique non ?

Vous êtes curieux.se.s ? Vous voulez en savoir plus ?

Oui, parce qu’on ne va pas se mentir, là, c’est facile, mais vous n’avez pas forcément compris grand chose au fonctionnement… Alors sachez que :

  • Le fichier mirador_tacitus.txt contient la configuration de la visionneuse qui fait appel notamment à un manifeste IIIF (ah, les fameux maifest.json !) qui lui détaille toute l’organisation de nos images et du sommaire. Quand vous êtes sur Mirador, vous pouvez modifier la configuration en ligne puis l’exporter et ainsi la réutiliser, la partager, etc.
  • Le manifest IIIF contient un ensemble d’information spécifiques concernant notre sommaire (dans la section “structure“). Le fichier est disponible sur : https://fontegaia.huma-num.fr/files/manifests_json/commentaires-tacite-1608/manifest_v3_annot.json (c’est un dépôt temporaire pour la démo ; si un jour ce lien ne fonctionne plus, dites-le !) mais un manifest.json, c’est pas fait pour les humain (ni les humaines d’ailleurs) alors ne vous y attachez pas trop et si vous voulez vraiment aller plus loin : il y a des pages et des pages de doc. Par exemple, spécifiquement sur “structure“, ça se passe par là https://iiif.io/api/presentation/3.0/#structures

Bon, ce billet est un peu hard mais promis, je tâcherai de ne pas en faire trop souvent ! 😈


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne Garcia-Fernandez (11 août 2023). Tester une configuration Mirador en quelques clics. ELAN - L'élan littératures, arts et numériques de Litt&Arts (UMR 5316). Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/o5fm


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.