En 2018, Stendhal déménage !

Stendhal déménage et rejoindra les nombreux projets
hébergés par la TGIR Huma-Num grâce à Démarre SHS !

Ce projet fait partie de nos projets financés par Démarre SHS !

Le projet Manuscrits de Stendhal en deux mots

Le projet Manuscrit de Stendhal consiste en une base documentaire CLELIA (Corpus Littéraire et Linguistique assisté par des outils d’Informatique Avancée), mise en ligne depuis novembre 2009 et toujours en cours d’enrichissement. Le site des Manuscrits de Stendhal, réactualisé en 2015 et conçu en collaboration avec la Ville de Grenoble, est développé pour un public large allant des spécialistes de Stendhal au grand public. Il met en regard les images des manuscrits, leurs transcriptions et divers enrichissements (annotation scientifique, documents audio-visuels, accompagnements pédagogiques…).

Les fonds concernés sont conservés à la Bibliothèque municipale de Grenoble. L’ensemble représente environ 40.000 pages, pour la plupart reliées dans des registres. Ils ont été numérisés par la Bibliothèque en plusieurs campagnes.
Les fonds disponibles en ligne au 20 décembre 2017 sont 3050 images et pages transcrites sur le site et l’équivalent en cours de transcription et validation.

Le site du projet est : http://manuscrits-de-stendhal.org/

Déménagement de l’hébergement web

Accueilli par la MSH-Alpes depuis le début, le site des manuscrits de Stendhal prend son envol et va être transféré sur les serveurs du CDP Démarre SHS ! (obtenus auprès de la TGIR Huma-Num).

Pour ce transfert, ELAN a soumis un projet à l’AAP conjoint MSH-Alpes / Démarre SHS ! (en savoir plus) et a demandé un soutien sous plusieurs formes :

  • soutien d’ingénierie estimé à 3 à 5 jours  : installation et création de la base de données, transferts des données, renouvellement du nom de domaine et autres opérations techniques liées au transfert ;
  • soutien financier : pour renouveler le nom de domaine sur les 10 prochaines années.

C’est l’ingénieur recruté par Démarre SHS ! qui prendra en main ces actions avec l’aide d’ELAN. On l’en remercie par avance 🙂

Au fait… pourquoi déménager ?

Le projet Manuscrit de Stendhal est hébergé depuis plus de 10 ans sur un serveur propre, situé et maintenu par la MSH-Alpes. À ce jour, le serveur ne peut plus y être pris en charge. Il est donc important de trouver rapidement un hébergement fiable et pérenne pour le projet.

De nombreuses solutions institutionnelles existent dans le paysage des services numériques aux unités de recherche (CNRS, Huma-Num, Renater…). Cependant, le projet étant fortement lié à la ville de Grenoble et à l’Université Grenoble-Alpes, il est évident qu’un hébergement local est la solution la plus cohérente. Démarre SHS ! semble être le service le plus adapté à un projet en humanités numériques de cette envergure.

Et c’est pour quand ?

Objectif : été 2018. On vous tiendra au courant !

3,5…

Nous accueillons le 4e larron, à mi-temps pour un mois, à plein temps dès mai

Aujourd’hui, nous souhaitons la bienvenue à Patrick Guillou, ingénieur d’étude recruté sur un CDD de 2 ans par Démarre SHS !Il est accueilli par Litt&Arts, intègre ELAN à mi-temps dès maintenant et à plein temps à partir du 1er mai 2018 en tant que chargé de développement et déploiement d’application.

 

Démarre SHS ! : Kesako ?

Démarre SHS ! est l’un des cinq axes de DATA@UGA, l’Institut des Données financé dans le cadre de l’IDEX Grenoble.

IDEX “Université Grenoble Alpes : Université de l’innovation”

Cross-Disciplinary Program (CDP) “Data Institute

Programme “DonnÉes MAssives et Riches pour la REcherche en SHS“ (Démarre SHS !)

 

 

ELAN participe à EDEEN 2018

École D’Été Édition Numérique et Humanités Numériques

L’école se tiendra du 28 mai au 2 juin 2018 à la MSH-Alpes (Grenoble)

Les inscriptions sont ouvertes depuis hier, le 29 mars : https://edeen.sciencesconf.org/

ELAN participe au comité d’organisation composé de :

  • Elena Pierazzo, initiatrice du projet, elle a organisé et enseigné lors de la première édition en 2017
  • Brigitte Palamini, secrétaire générale de la MSH-Alpes, elle s’occupe de la gestion financière depuis 2017
  • Anne Garcia-Fernandez, rodée par la formation d’Aussois, elle rejoint l’organisation et l’équipe de pédagogue cette année
  • Elisabeth Greslou, multi-tâches, multi-compétences et qui connaît tout le monde sur l’UGA, rejoint elle aussi l’organisation et l’équipe de formateurs en 2018
  • Ludivine Raimondo, la dynamique responsable administrative et financière de Litt&Arts se joint à nous pour gérer la plateforme de paiement des inscriptions

Outre, l’organisation, Anne et Elisabeth proposent un atelier de 3 x 1h30 sur les « Bases de données relationnelles ». Elles accompagneront aussi certains des autres ateliers.

ELAN décroche des financements

Plusieurs appels à projets ou école d’été locaux ont été lancés ces derniers mois. ELAN a tenté sa chance et a eu bien raison !

Appel conjoint MSH-Alpes / Démarre SHS !

L’appel concernait des projets en lien avec les Humanités Numériques et les sciences des données des SHS.

ELAN a soumis 3 projets :

  • Hébergement des manuscrits de Stendhal, porté par Anne Garcia Fernandez
  • Transcription et exploitation des conférences de Benoîte Groult, porté par Elisabeth Greslou
  • État de l’art des lieux de gestion de multiples projets numériques, Arnaud Bey

Et a participé à la soumission de 2 autres projets :

  • La Réticence, porté par Brigitte Combe
  • Dom Lobineau, porté par Malika Bastin

Ils ont tous été acceptés !

(avec les tailles budgétaires habituelles, il est vrai)

Appel Summer School de l’IDEX Université Grenoble-Alpes

L’appel concernait l’organisation d’« Écoles Thématiques » en 2018. Nous avons soumis deux projets d’écoles plutôt ciblant des thématiques « recherche ».

ELAN a soumis 1 projet :

  • Sources Numériques en SHS (co-financement de l’ANF Aussois 2018), porté par Anne Garcia Fernandez
    • L’ANF se tiendra du 24 au 28 septembre 2018 à Aussois (73)

Et a participé à la soumission d’1 autre projet :

  • EDEEN 2018 : École D’Été Édition Numérique et Humanités Numériques, porté par Elena Pierazzo

Nos prochains billets de blog seront dédiés à vous présenter ces projets.

ELAN présent au séminaire de travail international d’EMAN/IATEXT

EMAN : kesako ?

Logo E-man

Logo d’Eman : Plateforme d’édition de manuscrits et d’archives numériques. https://eman.hypotheses.org/

EMAN est une plateforme d’édition de manuscrits et d’archives numériques. Elle accueille près de 20 projets et s’appuie sur le logiciel Omeka. Un thème personnalisé et une extension de base font entrer Omeka dans l’édition scientifique de manuscrits modernes. D’autres extensions ont été développées pour répondre aux nombreux besoins des différents projets.

ELAN participe à EMAN notamment car Anne Garcia-Fernandez, est membre du comité de pilotage au titre d’experte extérieure.

Un séminaire de travail international « Pratiques culturelles en édition numérique »

Séminaire de travail international « Pratiques culturelles en édition numérique », Las Palmas (Espagne), 5-9 mars 2018.

Dans le cadre du projet « Pratiques culturelles de l’édition numérique » soutenu par le labex TransferS (ENS/PSL), EMAN et l’IATEXT organisent un atelier de travail pour faire dialoguer les projets de l’IIATEXT et ceux de la plateforme numérique EMAN. (texte extrait de https://eman.hypotheses.org/1037)

Le séminaire organisé sur 4 jours alterne les temps suivants :
2h chaque matin sont dédiées à une réflexion interne à EMAN autour des questions « Qu’est-ce qu’EMAN ? », « Comment utilise-t-on EMAN ? », « Quelle chaîne éditoriale ? ».
3 ateliers abordent des thèmes génériques autour de l’édition numérique : « Numériser », « Transcrire », « Documentation et description des données ».
une quinzaine de communications présentées par les porteurs de projets d’Eman et par des membres de l’IAText.
Voir le programme détaillé.

« De mon côté, j’apporte un point de vue extérieur à la fois parce que je regarde de loin EMAN sans y avoir jamais participé, parce que je connais bien les technologies utilisées et les possibilités qu’elles offrent, mais aussi parce que j’accompagne, avec ELAN, des projets qui ont souvent de nombreux points communs avec ceux d’EMAN, mais ayant des méthodologies, solutions techniques et objectifs différents. À ce titre, j’ai organisé les deux ateliers « Numériser » et « Transcrire » et participé aux réunions internes d’EMAN. », AnneGF

Vous pouvez suivre le séminaire sur le Twitter et le Flicker de l’IATEXT.

 

Atelier Numérisation

Nuage de mot – Atelier Transcrire (agrandir)

Voici les points principaux qui ont animés nos discussions :

Qu’est-ce que numériser ? Et digitalizar ? Au sens large, on peut le définir simplement comme « rendre numérique », passer d’un objet physique à un fichier informatique. Et si, pour l’exemple, on se limite à l’opération de scannérisation (du papier au fichier), quelles questions posent la numérisation ? Quels choix faire et quels impacts ceux-ci ont-il ?

« L’atelier a consisté en un ensemble d’échanges, témoignages et points de vue de la part de l’ensemble des présents : français et espagnol se sont joyeusement mélangées au fil des interventions ! » AnneGF

« En este taller nos centraremos en la digitalización y en cómo gestionar los problemas relacionados con ésta: digitalización de documentos en mal estado, documentos de gran formato, microfilms, digitalizar las dos caras de un documento, etc. Analizaremos algunos ejemplos de documentos digitalizados, qué elección realizar y cómo editar y conservar los archivos digitalizados. » (description de l’atelier tel qu’annoncé dans le programme)

Atelier Transcription

« J’ai commencé par une présentation générale. J’y ai posé des grandes directions générales (que transcrire, quel format, quel outil, qu’en faire ?) , mais j’ai aussi proposé deux analyses comparatives : XML maison vs TEI et Oxygen vs PHuN 2.0. Ensuite, j’ai invité chacun à parler de sa propre expérience et à formuler ses questions. », AnneGF

Photo de l'atelier Transcription

Atelier Transcription – Cliquer sur l’image pour accéder au tweet de l’IAText

TEI / XML maison : ébauche de comparaison. Image et contenu sous licence CC-BY-SA-NC-ND 4.0. Anne Garcia-Fernandez

 

 

 

 

 

 

Pour finir, un grand et sincère merci !

Je tiens à remercier Verónica Trujillo et Richard Walter pour avoir organisé cet atelier et m’y avoir convié, mais aussi tous les participants pour nos échanges ! EMAN rassemble autour d’une plateforme et a ainsi créé une communauté, favorisant les échanges et qui joue une rôle réel de catalyseur entre les porteurs de projet. Chez ELAN aussi nous accompagnons de nombreux projets, notre démarche est proche sur certains aspects et pourtant bien différentes sur d’autres. Il n’est pas à douter qu’ELAN et EMAN continueront à collaborer dans le futur.

¡ Muchas Gracias a todos !

 

Seminario internacional « Prácticas culturales de la Edición Digital », Las Palmas de Gran Canaria, 5-9 marzo 2018.

Une quinzaine de projets accompagnés ! C’est-à-dire ?!?

Quand l’équipe s’agrandit, tous les projets sont permis !

Il y a 2 ans, Litt&Arts devenait une UMR sous la double tutelle UGA et CNRS. Elisabeth Greslou est alors seule ingénieure en humanités numériques pour plus de 50 enseignants-chercheurs.

Il y a 6 mois, Litt&Arts accueille une ingénieure CNRS grâce à une mobilité. Anne Garcia-Fernandez vient rejoindre les rangs le 21 juin 2017.

Il y a 3 mois, Litt&Arts accueille un ingénieur de l’UGA pour le remplacement d’un départ à la retraite. Arnaud Bey est le troisième ingénieur capable d’accompagner les projets sur des aspects numériques.

Il y a 1 mois, lors de l’AG de décembre, ELAN existe officiellement : l’équipe littératures et arts numériques se fixe comme objectif d’accompagner les projets numériques de l’UMR et de ses unités partenaires quelques soit les aspects, les objectifs, les états d’avancement, les domaines et disciplines du projet tout en mutualisant les méthodes, outils et techniques.

Accompagner, oui, mais comment ?

Feuillets issus du corpus de la correspondance de Proust

Constitution de données : création ou réutilisation de données, constitution de corpus, numérisation, transcription, annotations… mais aussi formation aux outils de constitution de données.

Exploration et exploitation des données : penser et concevoir avec le·a chercheuse·eur les utilisations et besoins pour servir l’objectif scientifique ; création d’outils ou utilisation/adaptation d’outils existants ; outils de visualisation, de comparaison, de fouille ou encore extraction d’information.

Diffusion des données et valorisation des projets : création d’interfaces web, accompagnement pour les choix de diffusion, communications scientifiques…

Manuscrit L’Aristophane de Dom Lobineau : mise en valeur des noms de personnages et navigation parmi les occurrences d’un personnage donné

Accompagnement de projet : conseil et aide à la rédaction de réponses d’appel à projet concernant les aspects humanités numériques des projets, formation et accompagnement des acteurs de la constitution de corpus, aide à la définition des besoins, proposition et présentation de solutions effectives.

Participation aux réseaux : interface avec les acteurs des humanités numériques (TGIR Huma-Num, consortium CAHIER pour les plus connus en France, mais aussi bien d’autres) et les réseaux métiers (MATE-SHS, mais aussi Rbdd, DevLog…), veille scientifique et technologique.

Et concrètement, quels projets ?

Chaque projet mériterait un billet de blog à lui seul, et c’est peu dire ! Voici déjà un panorama général des actions d’ELAN sur certains projets en attendant des billets plus spécifiques :

  • On accompagne la transcription de manuscrits pour L’Aristophane de Lobineau, Benoîte Groult – Histoire d’une évasion – Mon évasion, Les carnets d’Henri de Régnier, Corr-Proust, la correspondance de Proust, Les manuscrits de Stendhal, Tacitus on Line
  • On aide à concevoir les aspects numériques du projet pour ITHAC, Archive vivante : mémoire des spectacles grenoblois, Le reportage polonais
  • On propose une interface de diffusion et de visualisation des données pour L’Observatoire des littératures francophones du Sud, L’Aristophane de Lobineau, Tacitus on Line, Corr-Proust, la correspondance de Proust
  • On conçoit pour la transcription une interface de gestion multi-corpus basée sur l’expérience acquise grâce à PHuN 2.0, une plateforme de guide de transcription/annotation
  • On conçoit des interfaces de visualisation et d’exploitation des données pour La Réticence de Jean-Philippe Toussaint

 

En marge : nous avons reçu les candidatures pour le poste d’IE en Développement Web. La sélection devrait avoir lieu avant la fin du mois de février.

 

 

ELAN, accompagne les projets de Litt&Arts

ELAN, accompagne actuellement une quinzaine de projets à toutes les phases de leur développement en mettant en œuvre des compétences multiples :
• aide à la rédaction des aspects numériques d’un projet, à la réflexion préalable et à la définition des objectifs scientifiques ;
• élaboration des schémas de transcription et d’encodage ;
• création de dispositifs d’analyse des données et des corpus en fonction des objectifs scientifiques du projet ;
• conception et développement d’applications, création d’interfaces de visualisation.

 

Au cours des prochaines semaines, nous publierons des articles pour vous les présenter.

Recrutement d’un·e IE en Web Dev

L’UGA recrute sur un poste de développement informatique web en humanités numériques (H/F) pour Data Institue Grenoble

Dans le cadre de l’IDEX, l’Université Grenoble Alpes propose un poste de développement informatique web en humanités numériques (H/F) pour le Data Institue Grenoble. Ce poste ouvert en CDD pour 1 an renouvelable est de niveau A – IGE.

Les candidatures sont à transmettre à l’adresse dgdrh-recrutement@univ-grenoble-alpes.fr

N’hésitez pas à candidater et venir travailler avec nous ! La date de début de contrat est flexible : de dès à présent à dans quelques mois.

Consulter la fiche de poste

ELAN – Équipe littératures et arts numériques

Carnet de recherche de l’Équipe Littératures et Arts Numériques (ELAN) de Litt&Art (UMR 5316). Créée depuis décembre 2017, ELAN accompagne et participe à un large ensemble de projets en Humanités Numériques. Elle développe et met à disposition des outils, méthodes et techniques transversales : numérisation, transcription, annotation, modélisation, diffusion, exploitation de corpus variés en littérature et arts du spectacle. Peu de laboratoires disposent d’un pôle d’ingénierie en humanités numériques en tant que tel. Bien souvent, s’il existe un poste dédié, l’ingénieur·e est isolé·e et gère un nombre de projet limité sur un ensemble d’aspect, lui aussi, bien évidemment limité. Or ici, nous sommes face à une situation qui permet de traiter des aspects transversaux et de mutualiser des outils et compétences larges servant des objectifs scientifiques divers. Ce carnet de recherches est destiné à partager nos réflexions techniques et scientifiques.