EcoInfo – Impact environnemental du numérique : comprendre et agir »

En septembre dernier, j’ai assisté à une formation organisée par le GDS EcoInfo? :

Formation « Impact Environnemental du Numérique : Comprendre et Agir »

Je ne vous propose pas un résumé des 4 jours intensifs de formation, mais si ce thème vous intéresse, je vous transmets les nombreux pointeurs qui nous ont été fournis.

Continuer la lecture

À votre avis, que peut-on faire d’une image trouvée sur une page Internet ?

J’aime bien poser cette question à mes étudiants. Les réponses les plus fréquentes sont “tout ce que l’on veut“, “elles sont publiées donc, elles sont publiques“, “je ne sais pas, mais je ne me pose pas la question“.

Et dans la réalité, qu’en est-il ?

Dans la réalité, si à une image n’est associée aucune information de droit (licence, petite phrase de “copyright”…), alors on ne peut RIEN en faire… à part la regarder !

Si vous voulez en savoir plus… aujourd’hui (mardi 26 novembre 2019) sur France Bleu Isère, une émission était dédiée au droit sur Internet et à l’i-réputation. J’ai aussi trouvé une émission plus ancienne (25 septembre 2018), sur France Bleu Vaucluse dédiée spécialement au droit à l’image et droit numérique.

Et pour bien commencer, voici quelques pistes pour savoir :

Où trouver des images réutilisables ?

Continuer la lecture

Images & Omeka

Vous vous demandez peut-être pourquoi je parle beaucoup d’Omeka ces temps-ci… Et bien car nous avons deux projets utilisant Omeka et très actifs ! De plus, comme je sais que le logiciel est très utilisé par la communauté, je suis plus enclin à publier des astuces à ce sujet que sur des choses très spécifiques…

Question : Comment ajouter des images au sien d’une Simple Page, du bandeau de bas de page ?

Réponse : Par défaut, la barre d’édition (celle avec plein de boutons) qui s’affiche lorsque l’on coche “Utiliser le HTML” d’une métadonnées ne permet pas d’ajouter d’image. Lorsque l’on créé une page (extension “Simple Page”) et que l’on a coché ““, c’est un peu mieux, mais la fenêtre qui s’affiche nous demande une url… Et votre extension, si elle vous permet de personnaliser le bandeau de bas de page (footer) n’est pas forcément très accueillant pour ajouter votre série de logo.

Alors comment s’y prendre ?

Voici des pistes pour vous permettre de faire tout ce dont vous rêvez.

Continuer la lecture

Les offres d’emploi d’ELAN

Petit carrés d'ELAN - Offres d'emploi

Régulièrement, nous (ELAN ou l’un des projets que nous accompagnons) recrutons. Des CDD, des stagiaires, des vacataires… Le site d’ELAN se dote d’un nouveau petit carré :

 

Actuellement, le projet Dramabase qui bénéficie d’un financement IRS Premier soutien (Initiatives de Recherche Stratégiques) de l’IDEX Greoble Alpes porté par Marc douguet et auquel ELAN est partie prenante recrute un·e stagiaire :

Les offres en cours et archivées au 13 novembre 2019

Stage « Web des données pour l’étude du théâtre », niveau M1/M2 pour une durée de 4 mois.

N’hésitez pas à diffuser ou mieux : à postuler !

 

Le PGD (aussi connu sous le doux nom de DMP) et l’ANR

Comme je vous le disais ici, nous avons un projet ANR accepté (re-Youpi !). Et qui dit projet ANR, dit plan de gestion des données, et oui ! Prêt·e·s ? On en parle ?

Un plan de gestion des données, c’est quoi ?

Je ne me lance pas dans une jolie définition officielle, je préviens…

Un PGD ou Data Managment Plan (DPM), c’est un document qui raconte comment les données vont être gérées tout au long d’un projet, et au-delà. Cela implique beaucoup d’aspects différents : identifier les données et les caractériser, spécifier les modalités d’acquisition, de stockage, de transfert, de diffusion, etc. mais aussi les formats, les verrous juridiques, les destinataires, re-etc.

Un PGD peut prendre la forme d’un document qui résume tout cela, et par chance, il existe des outils qui aident à créer ce document et penser à tout. Je dis des outils, mais en vrai, je n’en connais qu’un. Il s’agit de la plateforme OPIDOR.

L’ANR veut quoi exactement ?

Et bien, l’ANR demande l’utilisation d’un plan de gestion des données (lire cette actu). Continuer la lecture

CSS Editor, Omeka Classic : encore des pistes de personalisation

Ce billet est un complément du billet « Le plugin CSS Editor d’Omeka Classic » du 4 octobre dernier (2019). Ici, je ne fais que répondre à 3 questions « Comment faire ? » qui m’ont été posées.

Avant tout…

Ici, on est dans le cas d’un Nakalona (pack Omeka/Nakala d’Huma-Num) avec impossibilité de trifouiller dans le thème. Le thème utilisé est Seasons ! L’option “Item File Gallery (Check this box if you wish to display your item files as a grid of square thumbnails and icons.)” du thème a été activée.

Cas 1 : Modifier la largeur des blocs/colonnes afin que le bloc “Fichier” soit plus large, et les blocs en première colonne soit moins larges

Continuer la lecture

Le plugin CSS Editor d’Omeka Classic

Vous hébergez votre bibliothèque numérique grâce au Pack Nakalona d’Huma-Num et vous souhaitez un peu de personnalisation visuelle, voir même donner une vrai identité visuelle à votre site ?

Oui, quelques thèmes sont installés.
Oui, on peut mettre ses logos et personnaliser un peu l’affichage.

Mais on se retrouve vite limité…

sauf si…

on utilise le plugin CSS Editor !

Ne vous emballez pas toutefois car… Continuer la lecture

Legifrance, un site ressource aussi pour les humanités numériques

C’est passé sur la liste DH, j’en profite pour relayer et compléter par deux infos concernant Legifrance.

La commission d’enrichissement de la langue française pour le vocabulaire de l’éducation et de la recherche à publié le 9 juillet dans Légifrance d’une liste de définitions dont « humanités numériques » :

Domaine de recherche et d’enseignement au croisement de l’informatique et des lettres, des arts, des sciences humaines et des sciences sociales, visant à produire et à partager des savoirs, des méthodes et de nouveaux objets de connaissance à partir d’un corpus de données numériques.
Équivalent étranger : digital humanities (en)

source – visité le 3 septembre 2019

Intéressant, non ?

Il a dû y avoir de nombreuses discussions, sans nul doute. Pour ma part, je note que : Continuer la lecture

À ELAN, tous nos développements sont sur un Git

Oui, oui ! Les codes sources sont sauvegardés, partagés, historisés : c’est hyper pratique ! Alors quand on accueille une nouvelle personne dans l’équipe, on lui raconte plein de choses sur comment ça marche et tout et tout et si elle ne connaît pas Git, voilà les pistes qu’on lui donne…

Quelques liens utiles pour s’y retrouver

Continuer la lecture

Astuce TEI – Se former en ligne

Remarque préliminaire : Les liens et indications proposées ci-dessous ne sont qu’un résumé d’échanges ayant eu lieu sur la liste de diffusion du réseau métier MATE-SHS en mai 2019. Rien d’exhaustif, simplement une façon de partager des pointeurs utiles. Merci donc à tous les participants !

 Voici une liste de quelques liens utiles vers des ressources permettant de se former en autonome à la TEI : Continuer la lecture

Astuce Oxygen – Comparer des fichiers et fusionner les différences. Bonus : raccourcis clavier.

L’outil de comparaison de fichiers (deux à deux) d’Oxygen

Oxygen XML Editor propose un outil permettant de comparer des fichiers : identifier les différences et fusionner les contenus

Menu "Outils" > "Comparer des fichiers"

Une fois ouvert, on choisi les deux fichiers à comparer et on peut visualiser les différences. Continuer la lecture

ELAN participe à l’ANF « Concevoir et exploiter les sources numériques de la recherche en SHS » (septembre 2018)

Une seconde édition de l’action nationale de formation « Concevoir et exploiter les sources numériques de la recherche en SHS » est organisée du 24 au 28 septembre 2018 au Centre Paul-Langevin d’Aussois (73).

Qu’est-ce que c’est ?

Cette formation est une plongée dans l’univers des humanités numériques, ou plutôt des projets en humanités numériques. Si les notions suivantes sont obscures pour vous, cette formation pourra sans aucun doute vous être utile :

métadonnées, standards, pérennisation, archivage, plan de classement,
numérisation, cahier des charge, diagramme de Gantt, diffusion, interopérabilité…

Ce que l’ANF propose…

  • une vue d’ensemble des “grandes phases” d’un projet manipulant des données numériques,
  • de soulever des problématiques clefs,
  • des mises en situation, sur un projet fictif mais réaliste, pour repartir avec des connaissances utilisables,
  • de travailler en groupe avec différents cœurs de métier et d’expérimenter ce “frottement” nécessaire et pas toujours facile qu’est la collaboration entre chercheuse·eur, ingénieur·e, technicien·ne, bibliothécaire, archiviste… relevant de différents disciplines.

Ce que l’ANF NE propose PAS…

  • un accompagnement spécifique sur votre projet de recherche. En revanche, des moments d’échanges libres entre participants et formateurs sont possibles : c’est l’une des raisons pour lesquelles la formation a lieu en résidentiel,
  • des formations à des logiciels ou outils spécialisés. En revanche, des créneaux pour ateliers informels sont proposés et chaque participants peut proposer un thème.

Pour plus d’informations sur la formation : http://anf.msh-vdl.fr

ELAN dans la formation ?

AnneGF est formatrice à cette ANF depuis plusieurs années ; de plus, pour la première fois cette année, nous avons demandé et obtenu un financement de la part de l’IDEX Université Grenoble Alpes. lors de l’appel à projet « Summer Schools » – Session 2018.

Pourquoi demander l’aide de l’IDEX grenoblois ?

En 2017, 25% des participants et 2 formateurs sur 9 provenaient de l’UGA ! Et puis la formation a lieu dans la région… Mais plus que cela, l’investissement de l’IDEX dans la formation est une opportunité pour la faire évoluer. L’IDEX nous a demandé Quelles sont les transformations de votre école que l’aide IDEX vous permettra de réaliser ? Voici nos écrits !

L’UGA apporte des compétences autres : l’implication de l’UMR Litt&Arts ouvre la porte à d’autres types de sources. Jusqu’alors, les sources considérées étaient majoritairement textuelles, or parce qu’un sein de l’UGA (avec bientôt la MACI), les Arts du spectacle et de la scène ont une place toute particulière, l’ouverture vers la multimodalité et d’autres types de sources est un enjeu pour 2018 (son, vidéo en premier lieu, mais aussi captations 3D…).

Ainsi, la structure en soi du programme de l’école ne change pas fondamentalement. Mais les contenus pédagogiques et scientifiques abordés évoluent.

Enfin, la formation est initialement organisée par le CNRS, or vu l’implication de membres de l’UGA (titulaires, temporaires ou étudiants), une transformation/évolution serait de faire de cette formation une formation multi-tutelle et ouvrir la voie vers un niveau avancé UGA ou UGA/CNRS.

Vous avez des questions ?!? Voici quelques réponses !

À qui s’adresse cette formation ?

Cette ANF s’adresse aux enseignant-chercheur, chercheurs, doctorants, ingénieurs, techniciens, bibliothécaires.

Vous êtes ou allez être impliqué dans un projet de numérisation des sources de la recherche ? Cette formation est faite pour vous. Elle vise à présenter les nouveaux contextes et cadres de travail de la recherche en sciences humaines et sociales et à vous sensibiliser aux différents enjeux du monde des données numériques.

Pourquoi participer ?

La recherche en SHS prend désormais en compte l’arrivée massive de sources numérisées ou nativement numériques. L’hétérogénéité des formats, la multiplicité des normes et standards ou la détérioration accélérée des supports montrent bien que l’ère numérique impose un nouveau cadre de travail à la recherche en sciences humaines et sociales.

Cette ANF vous donnera une formation concrète et pratique introduisant à tous les aspects de la gestion de projets de sources numériques de la recherche en sciences humaines et sociales. Pour vous aider dans l’organisation des projets numériques souvent multidisciplinaires, elle vous permettra de vous situer dans le paysage numérique et de s’orienter, en fonction de vos objectifs. Afin de vous permettre de mieux comprendre toutes les questions relatives à la gestion d’un projet, vous serez mis en situation en s’appuyant sur un cas pratique.

Comment s’inscrire ?

Les inscriptions à la formation se font sur le site, elles sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2018.

Qui organise ?

Cette formation est organisée par la MSH Val de Loire et par des acteurs des « Humanités numériques ». Elle bénéficie du soutien de la commission nationale de formation permanente du CNRS, de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales (InSHS) du CNRS, du consortium CAHIER (Corpus d’Auteurs pour les Humanités – Informatisation, Édition, Recherche), de l’IDEX “Université Grenoble Alpes : Université de l’innovation”, de la collaboration du bureau de la formation permanente de la Délégation Régionale Centre Limousin Poitou-Charentes (DR8). Elle est coordonnée par Laurence Rageot (MSH Val de Loire) et Richard Walter (ITEM, CNRS-ENS.)