Prendre soin de ses données

Quand j’étais en thèse (2006-2010), prendre soin de ses données, c’était… faire des sauvegardes, sur plusieurs supports (ordi, clef USB, disque dur externe…), à plusieurs endroits (au labo, chez de la famille ailleurs en France…) et éviter le rm * (j’ai une thèse en info, et le rm* est notre plus grande peur !!!). Bref, éviter de perdre ses données.

Que de chemin parcouru depuis !

D’abord, les conseils ci-dessus ne sont plus vraiment valables, il y a à présent d’autres possibilités et outils mais aussi et surtout prendre soin de ses données veut dire beaucoup plus ! Et c’est plutôt une bonne chose 🙂

À l’UGA, on est aux petits oignons de ce côté là alors aujourd’hui, je ne résiste pas à vous faire baver d’envie avec l’offre de formation dédiée aux doctorants. Bon j’avoue, l’idée est aussi de montrer pour que d’autres puisses s’inspirer voire même me répondre : nous, on a mieux ! Ce qui permettrait à tout le monde de s’entre-aider, youpi !

Voici donc une liste de quelques formations proposées à l’UGA.

Voili voilou !

Qui dit mieux ? ← dites-le ! C’est le but 🙂

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne Garcia-Fernandez (17 mars 2023). Prendre soin de ses données. ELAN - L'élan littératures, arts et numériques de Litt&Arts (UMR 5316). Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/o5fg


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.