Miam, un cookie

Nous en avons déjà parlé, cette semaine a eu lieu l’inauguration d’une expo à la BnF consacré à Marcel Proust. Dans les vitrines, 2 QR Code sont présents et mènent au site de la Correspondance de Proust sur lequel nous travaillons. Alors, aujourd’hui, on se demande si beaucoup de visiteurs vont en effet naviguer jusqu’à notre site. Pour cela, il faudrait vérifier les visites de notre site grâce à un outil de mesure d’audience.

Oui, mais…

Quid des cookies ? Va-t-il falloir ajouter la fameuse petite demande d’autorisation ?

Je me suis donc rendue directement sur LE site de référence sur ces questions : la CNIL ! Et j’y ai trouvé toutes les réponses qu’il faut 🙂

Le site de la CNIL est très pédagogique et les informations sont facilement compréhensibles. LA page dédiée aux cookies est celle-ci : https://www.cnil.fr/fr/cookies-et-autres-traceurs/regles/cookies/que-dit-la-loi

Pour notre cas, les infos utiles sont que :

  • un consentement préalable de l’utilisateur est nécessaire (« avant le stockage d’informations sur son terminal ou l’accès à des informations déjà stockées sur celui-ci ») ;
  • sauf si ces actions sont strictement nécessaires à la fourniture d’un service de communication en ligne expressément demandé par l’utilisateur ou ont pour finalité exclusive de permettre ou faciliter une communication par voie électronique.

Et que cette responsabilité nous incombe en tant que éditeurices de sites web. N.B. Je fais là ma propre lecture de la page en fonction de mes besoins, mais n’hésitez pas à la lire vous mettre pour trouver les infos qui correspondront à vos cas !

Cela dit, ça ne répond pas tout à fait à ma question car je ne comprends pas tout à fait quels sont les cookies concernés par ce consentement préalable ou plutôt, quels sont ceux qui y échappent.

Me voilà donc sur cette page : https://www.cnil.fr/fr/cookies-et-autres-traceurs/regles/cookies-solutions-pour-les-outils-de-mesure-daudience où l’on apprend que :

  • pour être exempt, les traceurs doivent « avoir une finalité strictement limitée à la seule mesure de l’audience du site ou de l’application » et « servir à produire des données statistiques anonymes uniquement ».

En gros, tant que ça reste anonyme et qu’on ne croise pas les données avec d’autres, pas besoin du consentement.

Oui, mais concrètement ?

Et bien concrètement, la CNIL a tout prévu car ils ont produit des guides, par application, pour savoir comment les configurer. Nous, nous utilisons Matomo et justement, un guide est disponible : https://www.cnil.fr/sites/default/files/atoms/files/matomo_analytics_-_exemption_-_guide_de_configuration.pdf

Y a plus qu’à suivre les instructions ! 🙂

🍒 Une cerise sur le cookie ?

L’IR* Huma-Num propose un service Matomo. Pour en savoir plus, ça se passe par là : https://documentation.huma-num.fr/matomo/

Bonne digestion les gourmand·e·s 🍪


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne Garcia-Fernandez (14 octobre 2022). Miam, un cookie. ELAN - L'élan littératures, arts et numériques de Litt&Arts (UMR 5316). Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/o5f9


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.