Caractères spéciaux et XML

Supposons que vous travaillez, comme notre collègue Ellen Delvallée, sur un manuscrit du début du XVIe siècle (ma-ni-fique, soit dit en passant). Alors vous rencontrez probablement des caractères qui sont désormais inhabituels (comme le q macron : q̄ ). Comment les intégrer à vos fichiers XML ?

Récupérer le caractère par copier-coller

Il suffit de trouver le caractère quelque part. Par exemple, sur Wikipédia ou encore sur le site spécialisé suivant :

https://mufi.info/m.php?p=mufichars&i=1&v=Q#&ui-state=dialog&ui-state=dialog

Et si ça pose problème ? La déclaration comme entité XML 🙂

Si certains posent problème, c’est-à-dire que par exemple – même en mode auteur sous Oxygen – le caractère ne s’affiche pas correctement, il est possible de les encoder de façon explicite.

J’indique ici ma méthode complète, à adapter selon vos besoins :

  1. Trouver le caractère sur wikipédia
  2. Repérer son “Point de code”
  3. Transformer les codes selon l’exemple : U+0071 U+0304 ==> (donc U+0 devient &#x + ajout d’un point virgule
  4. Tourver un petit nom pratique (par exemple `q_macron`)
  5. Créer ou compléter en tout tout au début du fichier XML (avant la balise <TEI>) une section dédiée et insérer une ligne selon le modèle suivant :
    <!DOCTYPE root
    [
    <!ENTITY Q_macron “Q̄”>
    <!ENTITY q_macron “q̄”>
    ]>

Si vous avez tout compris, BRAVO ! Sinon, BRAVO quand même d’avoir lu jusque-là ! 😆


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.