Archives mensuelles : janvier 2020

ELAN collabore avec le projet Fonte Gaia et accueille une nouvelle ingénieure

Fonte Gaia, kesako ?

Le projet Fonte Gaia consiste à développer, grâce à un vaste partenariat de bibliothèques et de chercheur·euse·s, une bibliothèque numérique de référence pour les italianistes du monde entier.
Le projet réunit chercheurs et bibliothécaires français, italiens, et au delà.
Ensemble ils produisent, enrichissent, commentent et font évoluer d’une part une bibliothèque numérique (FGBib), d’autre part un blog (FGBlog).

Objet de recherche en même temps qu’outil, l’ensemble formé par les “objets numériques” développés dans le cadre du projet a pour vocation de proposer aux italianistes de tous les pays de devenir autant lecteurs que producteurs et commentateurs des éditions numériques publiées sur FGBib et des articles publiés sur FGBlog.

Et ELAN dans tous ça ?

Depuis le 13 janvier 2020 et pour un an, ELAN accueille une ingénieure d’étude, Camille Desiles, qui travaillera pendant un an en tant que chargée de projet humanités numériques. Principalement, elle contribuera au développement de la plateforme de bibliothèque numérique Fonte Gaia Bib (en cours de transition d’Omeka Classic vers Omeka S) : intégration de contenu, organisation du moissonnage et la diffusion de nouveaux contenus issus des numérisations réalisées par les partenaires, maintenance et évolution du logiciel, mais aussi formation des partenaires, coordination des dépôts, etc.

Nous, ELAN, acceuillons et accompagnons Camille et serons amené à collaborer au projet en fonction des besoins de celui-ci.

Omeka S : et de un, et de deux, et de trois !

2020 s’annonce riche en Omeka S par chez nous. En effet, 3 projets utilisent ce logiciel et seront particulièrement actifs en 2020 :

Yapuka !

 

ELAN propose un stage à la croisée entre Littérature et TAL

Nous cherchons pour le printemps un·e stagiare de niveau M1 ou M2 pour explorer avec nous l’utilisation d’outils ou méthodes venues du TAL sur nos corpus littéraires. Ce travail d’exploration pourra s’adapter selon le profil du ou de la candidate retenue : n’hésitez donc pas à postuler !

Pour un·e étudiant·e en littérature, ce sera l’occasion, de découvrir le monde du TAL et d’apprendre à faire le lien entre données disponibles, objectifs d’un projet et outils de traitement automatique.

Pour un·e étudiant·e en TAL, ce sera l’occasion de mettre en pratique les acquis sur des corpus inédits qui posent le challenge de l’hétérogénéité.

N’hésitez pas à diffuser !