Une quinzaine de projets accompagnés ! C’est-à-dire ?!?

Quand l’équipe s’agrandit, tous les projets sont permis !

Il y a 2 ans, Litt&Arts devenait une UMR sous la double tutelle UGA et CNRS. Elisabeth Greslou est alors seule ingénieure en humanités numériques pour plus de 50 enseignants-chercheurs.

Il y a 6 mois, Litt&Arts accueille une ingénieure CNRS grâce à une mobilité. Anne Garcia-Fernandez vient rejoindre les rangs le 21 juin 2017.

Il y a 3 mois, Litt&Arts accueille un ingénieur de l’UGA pour le remplacement d’un départ à la retraite. Arnaud Bey est le troisième ingénieur capable d’accompagner les projets sur des aspects numériques.

Il y a 1 mois, lors de l’AG de décembre, ELAN existe officiellement : l’équipe littératures et arts numériques se fixe comme objectif d’accompagner les projets numériques de l’UMR et de ses unités partenaires quelques soit les aspects, les objectifs, les états d’avancement, les domaines et disciplines du projet tout en mutualisant les méthodes, outils et techniques.

Accompagner, oui, mais comment ?

Feuillets issus du corpus de la correspondance de Proust

Constitution de données : création ou réutilisation de données, constitution de corpus, numérisation, transcription, annotations… mais aussi formation aux outils de constitution de données.

Exploration et exploitation des données : penser et concevoir avec le·a chercheuse·eur les utilisations et besoins pour servir l’objectif scientifique ; création d’outils ou utilisation/adaptation d’outils existants ; outils de visualisation, de comparaison, de fouille ou encore extraction d’information.

Diffusion des données et valorisation des projets : création d’interfaces web, accompagnement pour les choix de diffusion, communications scientifiques…

Manuscrit L’Aristophane de Dom Lobineau : mise en valeur des noms de personnages et navigation parmi les occurrences d’un personnage donné

Accompagnement de projet : conseil et aide à la rédaction de réponses d’appel à projet concernant les aspects humanités numériques des projets, formation et accompagnement des acteurs de la constitution de corpus, aide à la définition des besoins, proposition et présentation de solutions effectives.

Participation aux réseaux : interface avec les acteurs des humanités numériques (TGIR Huma-Num, consortium CAHIER pour les plus connus en France, mais aussi bien d’autres) et les réseaux métiers (MATE-SHS, mais aussi Rbdd, DevLog…), veille scientifique et technologique.

Et concrètement, quels projets ?

Chaque projet mériterait un billet de blog à lui seul, et c’est peu dire ! Voici déjà un panorama général des actions d’ELAN sur certains projets en attendant des billets plus spécifiques :

  • On accompagne la transcription de manuscrits pour L’Aristophane de Lobineau, Benoîte Groult – Histoire d’une évasion – Mon évasion, Les carnets d’Henri de Régnier, Corr-Proust, la correspondance de Proust, Les manuscrits de Stendhal, Tacitus on Line
  • On aide à concevoir les aspects numériques du projet pour ITHAC, Archive vivante : mémoire des spectacles grenoblois, Le reportage polonais
  • On propose une interface de diffusion et de visualisation des données pour L’Observatoire des littératures francophones du Sud, L’Aristophane de Lobineau, Tacitus on Line, Corr-Proust, la correspondance de Proust
  • On conçoit pour la transcription une interface de gestion multi-corpus basée sur l’expérience acquise grâce à PHuN 2.0, une plateforme de guide de transcription/annotation
  • On conçoit des interfaces de visualisation et d’exploitation des données pour La Réticence de Jean-Philippe Toussaint

 

En marge : nous avons reçu les candidatures pour le poste d’IE en Développement Web. La sélection devrait avoir lieu avant la fin du mois de février.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.