En marge… ou pas

Ce billet de blog ne parle pas du travail d’ELAN, d’un projet, d’une méthode, ni d’un outil. Ce court billet parle des gens, et en particulier d’environ 50% d’entre nous 😉 J’espère que vous ne m’en voudrez pas pour ce court détour. Très court. – AnneGF

Je voulais simplement signaler deux événements qui m’ont marquée cet été :

  • la « Lettre d’Antoine Petit, P-DG du CNRS, aux salariées du CNRS » envoyé le 17 juillet sur une liste de diffusion « femmes-cnrs » (je me demande bien ce qu’il se dit chez les hommes-cnrs ; je me demande aussi pourquoi la lettre n’est pas adressée à tout le monde ; je me pose plein de questions en fait… et suis prête à en parler autour d’un kir ou d’une eau de Vichy)
  • le communiqué de presse publié le 26 août sur le site du CNRS qui relaye la publication de l’article suivant :
    • Committees with implicit biases promote fewer women when they do not believe gender bias exists, Isabelle Régner, Catherine Thinus-Blanc, Agnès Netter, Toni Schmader et Pascal Huguet. Nature Human Behaviour, 26 août 2019. DOI : 10.1038/s41562-019-0686-3

Voilà… c’est tout… À bon entendeur, salut ! À bonne entendeuse aussi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.