ELAN participe à l’ANF « Concevoir et exploiter les sources numériques de la recherche en SHS » (septembre 2018)

Une seconde édition de l’action nationale de formation « Concevoir et exploiter les sources numériques de la recherche en SHS » est organisée du 24 au 28 septembre 2018 au Centre Paul-Langevin d’Aussois (73).

Qu’est-ce que c’est ?

Cette formation est une plongée dans l’univers des humanités numériques, ou plutôt des projets en humanités numériques. Si les notions suivantes sont obscures pour vous, cette formation pourra sans aucun doute vous être utile :

métadonnées, standards, pérennisation, archivage, plan de classement,
numérisation, cahier des charge, diagramme de Gantt, diffusion, interopérabilité…

Ce que l’ANF propose…

  • une vue d’ensemble des « grandes phases » d’un projet manipulant des données numériques,
  • de soulever des problématiques clefs,
  • des mises en situation, sur un projet fictif mais réaliste, pour repartir avec des connaissances utilisables,
  • de travailler en groupe avec différents cœurs de métier et d’expérimenter ce « frottement » nécessaire et pas toujours facile qu’est la collaboration entre chercheuse·eur, ingénieur·e, technicien·ne, bibliothécaire, archiviste… relevant de différents disciplines.

Ce que l’ANF NE propose PAS…

  • un accompagnement spécifique sur votre projet de recherche. En revanche, des moments d’échanges libres entre participants et formateurs sont possibles : c’est l’une des raisons pour lesquelles la formation a lieu en résidentiel,
  • des formations à des logiciels ou outils spécialisés. En revanche, des créneaux pour ateliers informels sont proposés et chaque participants peut proposer un thème.

Pour plus d’informations sur la formation : http://anf.msh-vdl.fr

ELAN dans la formation ?

AnneGF est formatrice à cette ANF depuis plusieurs années ; de plus, pour la première fois cette année, nous avons demandé et obtenu un financement de la part de l’IDEX Université Grenoble Alpes. lors de l’appel à projet « Summer Schools » – Session 2018.

Pourquoi demander l’aide de l’IDEX grenoblois ?

En 2017, 25% des participants et 2 formateurs sur 9 provenaient de l’UGA ! Et puis la formation a lieu dans la région… Mais plus que cela, l’investissement de l’IDEX dans la formation est une opportunité pour la faire évoluer. L’IDEX nous a demandé Quelles sont les transformations de votre école que l’aide IDEX vous permettra de réaliser ? Voici nos écrits !

L’UGA apporte des compétences autres : l’implication de l’UMR Litt&Arts ouvre la porte à d’autres types de sources. Jusqu’alors, les sources considérées étaient majoritairement textuelles, or parce qu’un sein de l’UGA (avec bientôt la MACI), les Arts du spectacle et de la scène ont une place toute particulière, l’ouverture vers la multimodalité et d’autres types de sources est un enjeu pour 2018 (son, vidéo en premier lieu, mais aussi captations 3D…).

Ainsi, la structure en soi du programme de l’école ne change pas fondamentalement. Mais les contenus pédagogiques et scientifiques abordés évoluent.

Enfin, la formation est initialement organisée par le CNRS, or vu l’implication de membres de l’UGA (titulaires, temporaires ou étudiants), une transformation/évolution serait de faire de cette formation une formation multi-tutelle et ouvrir la voie vers un niveau avancé UGA ou UGA/CNRS.

Vous avez des questions ?!? Voici quelques réponses !

À qui s’adresse cette formation ?

Cette ANF s’adresse aux enseignant-chercheur, chercheurs, doctorants, ingénieurs, techniciens, bibliothécaires.

Vous êtes ou allez être impliqué dans un projet de numérisation des sources de la recherche ? Cette formation est faite pour vous. Elle vise à présenter les nouveaux contextes et cadres de travail de la recherche en sciences humaines et sociales et à vous sensibiliser aux différents enjeux du monde des données numériques.

Pourquoi participer ?

La recherche en SHS prend désormais en compte l’arrivée massive de sources numérisées ou nativement numériques. L’hétérogénéité des formats, la multiplicité des normes et standards ou la détérioration accélérée des supports montrent bien que l’ère numérique impose un nouveau cadre de travail à la recherche en sciences humaines et sociales.

Cette ANF vous donnera une formation concrète et pratique introduisant à tous les aspects de la gestion de projets de sources numériques de la recherche en sciences humaines et sociales. Pour vous aider dans l’organisation des projets numériques souvent multidisciplinaires, elle vous permettra de vous situer dans le paysage numérique et de s’orienter, en fonction de vos objectifs. Afin de vous permettre de mieux comprendre toutes les questions relatives à la gestion d’un projet, vous serez mis en situation en s’appuyant sur un cas pratique.

Comment s’inscrire ?

Les inscriptions à la formation se font sur le site, elles sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2018.

Qui organise ?

Cette formation est organisée par la MSH Val de Loire et par des acteurs des « Humanités numériques ». Elle bénéficie du soutien de la commission nationale de formation permanente du CNRS, de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales (InSHS) du CNRS, du consortium CAHIER (Corpus d’Auteurs pour les Humanités – Informatisation, Édition, Recherche), de l’IDEX “Université Grenoble Alpes : Université de l’innovation”, de la collaboration du bureau de la formation permanente de la Délégation Régionale Centre Limousin Poitou-Charentes (DR8). Elle est coordonnée par Laurence Rageot (MSH Val de Loire) et Richard Walter (ITEM, CNRS-ENS.)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.